La banque suisse EFG International, contrôlée par la famille grecque Latsis et spécialisée dans la gestion de fortune, reprend la banque BSI (Banca Svizerra Italiana), une filiale du groupe brésilien Pactual, pour un mondant de 1,328 milliard de francs suisses (1,2 milliard d’euros), selon un communiqué publié lundi.

La banque EFG paiera la transaction en cash et sous forme d’actions, le groupe Pactual détenant in fine 20% du capital d’EFG International.

La nouvelle entité, EFG et BSI, gèrera environ 170 milliards de francs suisses d’actifs, ce qui en fera la cinquième banque privée en Suisse.

EFG International versera 975 millions de francs suisses en liquidités au groupe brésilien BTG Pactual, propriétaire BSI.

La transaction comprendra également l’émission de 52,6 millions d’actions d’EFG. En appliquant le cours de clôture d’EFG de 6,70 francs suisses vendredi dernier à ces actions, le prix d’achat total s’élève à 1,328 milliard de francs.

Suite à l’émission d’actions, BTG Pactual détiendra une participation d’environ 20% dans EFG International et sera représenté au sein de son conseil d’administration.

Sous réserve de l’approbation des actionnaires et des autorités de régulation, la transaction devrait être finalisée au quatrième trimestre 2016.

Zurich, Genève et Lugano resteront des sites importants pour la gouvernance et l’exploitation de la nouvelle entité, précise le communiqué. Les marques BSI et EFG seront maintenues, mais une marque commune pourrait être mise en place par la suite.

EFG International, qui est coté à la Bourse suisse, compte 2.200 collaborateurs dans ses 29 succursales.

EFG International avait annoncé vendredi dernier dans un communiqué être en négociations exclusives pour reprendre la banque BSI.

Le patron du groupe brésilien BTG Pactual, André Esteves a été incarcéré fin 2015 au Brésil pour son implication présumée dans le vaste scandale de corruption Petrobras.

BTG Pactual avait finalisé en septembre 2015 le rachat de la BSI à l’assureur italien Generali, pour un montant de 1,25 milliard de francs suisses.

La banque BSI a été fondée en 1873. Etabli à Lugano, l’établissement est également présent à Bellinzone, Chiasso, Locarno, Crans-Montana, Lausanne, Genève, Zurich, Nassau, Singapour, Hong Kong et Montevideo.

La banque emploie quelque 1.900 salariés dans le monde, dont près de la moitié en Suisse.

Au premier semestre 2015, BSI a vu son bénéfice net progresser de près de 25% à 78,1 millions de francs suisses. Fin juin 2015, les actifs sous gestion étaient de 81,8 milliards, contre 92,3 milliards à fin 2014.

La banque EFG International a pour sa part dégagé un bénéfice net semestriel de 48 millions de francs suisses, après une perte de 6 millions un an auparavant.

A la fin octobre 2015, les actifs sous gestion se montaient à 83,4 milliards de francs suisses, en progression de 4% sur quatre mois.

En novembre dernier, EFG International a annoncé la suppression d’ici la fin 2016 de 200 emplois sur les quelque 2.200 que l’établissement compte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires